mercredi 12 avril 2017

Alexandra David Neel par Joelle Désiré-Marchand

Le Musée Guimet de Paris consacre une exposition à Alexandra David-Néel jusqu’au 22 mai 2017.
Joelle Désiré-Marchand, géographe et biographe d'Alexandra David Neel est l'invitée de Sagesses Bouddhistes pour parler de cette femme exceptionnelle au destin fascinant. Considérée comme la plus grande exploratrice du XXème siècle, décédée à l’âge de 101 ans, en 1969, elle avait gardé son goût de l’aventure et toute sa vivacité d’esprit jusqu’au bout. Tout au long de sa vie, elle déploya de multiples talents de cantatrice, journaliste, féministe, franc-maçonne, exploratrice, orientaliste et écrivain, tout en choisissant le bouddhisme comme chemin spirituel… tout à fait inhabituel pour l’époque. Animée par une soif insatiable de voyages et de liberté, elle sillonna l’Europe et l’Afrique du Nord, puis la plupart des pays d’Asie. Elle y accomplit l’exploit qui la rendit célèbre : en 1924, après 2000 kilomètres de marche dans des conditions extrêmes, elle est la première occidentale à pénétrer dans Lhassa, capitale du Tibet, alors interdite aux étrangers.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire