dimanche 24 avril 2016

Urgyen Tsomo - 1897-1961 - La grande Khandro de Tsourphou



Urgyen Tsomo est née en 1897 dans une famille vivant près du monastère de Tsourphou. 

Le 15e karmapa, Khakyab Dorje (1871-1922), eut une vision dans ses rêves d'une émanation de la Yogini Yeshe Tsogyal et des indications qu'il devait l'épouser pour prolonger sa vie.

L'émanation de Yeshe Tsogyal visualisée dans ses rêves était Urgyen Tsomo. 

Quand elle fut découverte, elle avait 16 ans. Elle était dotée d'une forme de réalisation spontanée, et accomplit la pratique de purification dite de Dorjé Naljorma pour le karmapa, très malade à ce moment-là, et put prolonger sa vie de 9 ans. Ils eurent 3 fils, dont le 2e Jamgon Kongtrul Rinpoché Karsé Kongtrul et le 12e Shamar Rinpoché, Jamyang Rinpoché.

Elle avait eu pour lama racine Beru Khyentse Rinpoché4.

Un an avant la disparition du 15e karmapa, il remit à un groupe de 3 personnes comprenant Urgyen Tsomo la lettre-testament indiquant les circonstances de sa renaissance dans le Kham.

Après la disparition du 15e karmapa, Urgyen Tsomo demeura en retraite au monastère de Tsourphou et enseigna le Dharma au centre de retraite jusqu'à la fin de sa vie, à l'époque de l'occupation chinoise.


Elle devint renommée et était appelée la grande khandro (ou dakini) de Tsourphou. 


En mars 1959, Urgyen Tsomo faisait partie des 160 personnes qui accompagnèrent le 16e karmapa quand il quitta le Tibet pour le Bhoutan.

Urgyen Tsomo est morte en Inde en 1961.

Khandro Rinpoché (Khandro Tsering Paldron) a été reconnue par le 16e karmapa comme la réincarnation de Urgyen Tsomo.


Source Wikipedia

Aucun commentaire:

Publier un commentaire